Mumbai, Inde – L’émergence d’une communauté – J’irai Smasher chez vous #1

 À la une
  • Un mardi sur deux, retrouvez le PDE sur la chaîne OGamingTV pour l'émission Smash Ton Bro !
  • Ne ratez pas les lives du PdE sur Twitch !
  • Tous les mercredis, retrouvez une nouvelle vidéo du Pugilat des Étoiles sur YouTube !
  • Fauster part aux Etats-Unis pour commenter le Genesis 6 !
author image by Hugo | Divers | 0 Comments | 28 Mar 2019

Découvrez le premier article de votre nouvelle rubrique “J’Irai Smasher Chez Vous” ! Alors que je suis parti pour un tour du monde en solitaire, cette série concilie deux de mes passions, les voyages et Super Smash Bros. Profitant de la sortie du dernier opus de la licence, je m’attache à vous faire découvrir le quotidien de communautés trop peu connues de par chez nous.

Comment s’organisent ces joueurs du bout du monde ? Quelle est leur vision du jeu ? Leur niveau et leurs envies ? C’est ce que vous pourrez découvrir grâce aux articles et interviews préparés spécialement pour vous !
En route !

(English version below)

À lire aussi : Panda Global s’offre Coney et Marss !

23 Décembre 2018, Mumbai, Inde

Il fait déjà très chaud lorsque je me réveille à 8h, prêt à me rendre pour la troisième journée consécutive sur le lieu accueillant le DreamHack Mumbai. La grouillante capitale économique de l’Inde est en effet plongée dans un perpétuel été qui ne vous laissera à priori pas connaître le froid et les grelottements qui vont de pair. Le DreamHack se situant à un peu plus de 25 km de ma guesthouse, je n’ai pas d’autre choix que de prendre le train si je veux un bon compromis entre rapidité et tarif abordable. Quinze roupies (moins de 20 centimes), une place aller et on est parti !
À cette heure-ci les trains ne sont pas encore surchargés, il est donc aisé de se trouver une place assise et donc de préparer sa journée mentalement. L’occasion aussi de pouvoir confirmer que l’image d’épinal que l’on a des indiens suspendus aux poignées de maintien et sortant à moitié du train en marche par les portes grandes ouvertes n’est pas un mythe.

Après une heure de trajet, mon train me dépose finalement à mon arrêt, Ram Mandir. Difficile de croire que non loin se trouve le hangar abritant le plus gros rassemblement de joueurs que le pays n’ait jamais connu lorsque l’on voit les terrains en friche, les abris faits de tôle et les vaches qui paissent au milieu des détritus. Mais nous sommes en Inde et la richesse côtoie bien souvent la pauvreté sans que des démarcations claires et distinctes n’apparaissent.

Est-ce vraiment le bon chemin ?

Est-ce vraiment le bon chemin ?

Le programme du jour sur place est simple. Les compétitions sont terminées depuis la veille et il ne reste plus qu’à profiter du freeplay et à attendre la remise des prix… et également à entamer ma série d’interview des joueurs composant la communauté indienne de Super Smash Bros.

Le premier à se prêter à l’exercice est Devaka “Wazoli” Dias, classé premier dans le power ranking du pays. Arrivé 3e dans ce qui fut la plus importante compétition pour lui à ce jour, le jeune joueur fait part de son expérience.

Les suivants à se prêter au jeu sont Nitin “Qwertz143” Rao et Vishal “Vishire” Ranjwani, les deux principaux Tournament Organizers du pays. Ils se sont également chargés de l’organisation du tournoi Super Smash Bros Ultimate au DreamHack Mumbai.

La journée se termine sur cette dernière interview et je suis prêt à rentrer a mon auberge afin de préparer la suite du voyage et rencontrer des joueurs de nouveaux horizons !
Les joueurs sont au rendez-vous pour la première DreamHack indienne

Les joueurs étaient au rendez-vous pour la première DreamHack indienne

Extra : une page manquante…

Midi. Il est l’heure de prendre une pause et d’aller manger quelque chose. Alors que je me dirige vers le coin nourriture Kenji se joint à moi. Abdulla “Kenji” Al-Thani est un TO et joueur qatari qui est venu participer au DreamHack Mumbai au dernier moment. Tout au long du week-end nous avons eu l’occasion de faire connaissance, nous, deux étrangers en vadrouille hors de nos pays. Un curry indien, du jus de canne à sucre, et nous voila rassasiés.

Toutefois, la pause repas n’est pas encore tout à fait terminée et notre conversation va bon train. Je me rends compte en lui parlant que je ne sais rien ou presque de son pays, peut-être une bonne occasion d’étrenner le projet d’interview que je mijote depuis un certain temps ? C’est décidé ! Kenji sera le tout premier joueur à nous faire découvrir me parler de sa scène, je ne peux pas manquer cette opportunité. Trouver un endroit calme, cadrer du mieux possible, préparer quelques questions… la patience du qatari est appréciable pour le néophyte que je suis. Enfin, tout est prêt, je peux commencer cette interview qui ne sera que la première d’une longue série… “Hello, Kenji, can you talk about your country ?…”

 

 

23 December 2018 Mumbai, India

It’s already very hot when I wake up at 8:00, ready to go for the 3rd consecutive day at the place hosting DreamHack Mumbai. The bustling economic capital of India is indeed immersed in a perpetual summer that won’t let you know the cold and shivering that go together. The DreamHack is located just over 25km from my guesthouse, I have no choice but to take the train if I want a good compromise between speed and an affordable price. 15 rupees (less than 20 cents), one place to go and here we go! At this time the trains are not yet overloaded, so it’s easy to find a seat and therefore to prepare your day mentally. The opportunity also to confirm that the stical image of Indians hanging from the holding handles and leaving half the train running through the open doors is not a myth.

After an hour of travel, my train finally drops me to my stop, Ram Mandir. Hard to believe that nearby is the hangar housing the biggest gathering of players that the country has never known when you see the washerland, the shelters made of sheet metal and the cows that grazed in the middle of the trash. But we are in India and wealth often meets poverty without clear and distinct demarcations. The program of the day on site is simple. The competitions are over since the previous day and all that remains is to enjoy the Freeplay and to wait for the awards… and also to start my interview series of the players composing the Indian community of Super Smash Bros. The first to lend himself to exercise is Devaka “Wazoli” Dias, ranked first in the country’s power ranking. Arrived 3rd in what was the most important competition for him so far, the young player shares his experience.

The following kindly be interviewed are Nitin “Qwertz143” Rao and Vishal “Vishire” Ranjwani, the two main TOs of the country. They were also responsible to organize the Super Smash Bros. Ultimate tournament at DreamHack Mumbai. The day ends on this last interview and I am ready to return to my Hostel in order to prepare the rest of the trip and meet players from new places !

Extra

Noon. Time to take a break and eat something. While heading toward the food booths, Kenji offers to join me. Abdulla “Kenji” Al-Thani is a TO and player from Qatar who, at the last minute, decided to come to Mumbai. We got the opportunity to get to know each other throughout the weekend since we were the only two foreigners at the Smash tournament. Two smashers wandering out of their countries. Indian curry, sugarcane juice and we’re all good, even having some time left before break’s end. We’re talking about some trivial things but suddenly I realize that I hardly know anything about his country’s smash scene. Maybe this is the perfect moment to try my new project with him… Alright, it’s settled, Kenji will be the first one to talk about his scene in my series of interviews! To find a quiet place, set up the camera and to prepare some questions… all of this is taking some time but the qatari is comprehensive. Finally, everything’s ready! I can begin this interview which will be the first of many. “Hello, Kenji, can you talk about your country ?…”

Dernière video YouTube

Pourquoi Melee ne meurt pas ? (2/2)

Fil Twitter

Autant c'est vrai que cette analyse du Héros de Salem était très instructive, autant on aurait pu se passer de... ça ? Les talents de grande gueule de @TPK_ssb qui se montrent efficaces Merci à toutes et à tous d'avoir suivi le stream ! twitch.tv/le_pugilat_des…

Prochains évènements

Aucun évènements prévu pour le moment.