CEO 2019, quelqu’un pour stopper MK Leo ?

 À la une
  • L'UFA est LE plus gros tournoi Smash en France avec 450+ participants
  • Tous les mercredis, retrouvez une nouvelle vidéo du Pugilat des Étoiles sur YouTube
  • La saison 3 du PdE est officiellement lancée !

Le week end du 28 au 30 Juin se déroulait en Floride comme chaque année la CEO “Fighting Game Championships”. Cet événement était immanquable pour tout fan de Smash, et particulièrement pour nous français, puisque notre champion Glutonny a traversé l’Atlantique pour cette occasion !

À lire aussi : Récap – Smash’n’Splash 5

Qu’il était attendu ce tournoi ! Après une pause d’un mois sans tournois majeurs, la CEO pointait son petit nez de S Tier avec pratiquement 1200 participants sur Ultimate. Succédant au Smash N Splash, cet événement clôturait la première saison de SSBU. La bataille finale pour le classement PGR se jouait donc durant ce week end. S Tier oblige, tous les ténors d’Ultimate étaient là. Leo, ESAM, Nairo, Ally, Dabuz, Samsora, Marss et j’en passe… On déplorera l’absence de Tweek cependant, qui a annulé sa participation pour des raisons personnelles.

Melee :

La CEO proposait également un tournoi Melee. Parmi les 330 inscrits, on comptait notamment Hungrybox de chez Liquid, Plup de PG, CLG  SFAT et Wizzrobe récemment recruté par l’équipe ENVY. La grande finale était une redite du Smash N Splash’ puisque elle opposait Hungrybox et Wizzrobe. Ce dernier s’est vu forcé de remonter l’arbre loser après s’être incliné face à Gahtzu en quarts. Pas de second miracle en revanche en Grande finale puisque le joueur de Liquid s’impose 3-2 en évitant un reset.

En voilà un qui a fait ses squats à la salle ! Hungrybox remporte cette édition de la CEO

Ultimate :

Dernier S Tier de la saison et pourtant…. un tournoi en BO3 ? Et oui, la CEO n’étant pas un événement Smash only, le BO5 habituellement de rigueur n’était réservé qu’au Top 3. C’est un format qui est souvent critiqué par le haut niveau car il impact directement la constance des résultats. Comprenez par cela que le BO3 est très favorable aux “upsets c’est à dire aux victoires surprises d’un joueur supposément moins bon sur un autre considéré comme au dessus. En cause ? Souvent un manque de temps d’adaptation dans un set avec deux matchs potentiels en moins. Cela s’est t-il vérifié à la CEO ? Eh bien oui ! On retrouve dans le Top 8 des joueurs que l’on attendait pas forcément. Puppeh par exemple qui se hisse à la 5ème place avec son Pokémon Trainer éliminé par les premier et deuxième du tournoi après avoir écarté Nairo, Abadango, Esam et Samsora. Un bel exploit donc ! Prodidgy et Mr E ont également atteint le Top 16 d’une belle manière, éliminant respectivement Fatality et MVD.

Glutonny, la malédiction Dabuz

Ils étaient encore projetés pour s’affronter. En top 48 d’abord, notre Wario échoue de peu 2-1 face à la Rosalina de l’américain. Mais le français n’en démord pas et élimine MuteAce pour accéder au Top 16. Mais l’objectif en tête pour lui, c’est bien le Top 8 ! Après un set remporté sur le fil 2-1 contre le jeune Prodidgy, Glutonny enchaîne Cosmos (2-1) puis Wadi (2-1) et s’offre une place en Top 8 ! Son premier en sol américain. Provchain match ? La revanche contre Dabuz. Le champion européen entame bien le set en prenant la première manche. Mais un changement de personnage (Olimar) sera salvateur pour le joueur de Liquid qui s’impose 2-1. Glutonny termine 5ème.

Glutonny échoue encore face à Dabuz, et il sait que cette fois ci, il n’était pas loin

Léo, le vainqueur, Marss, le dauphin ?

Le reste du Top 8 réservait également son lot de rebondissements. Puppeh, dont nous avons déjà parlé a livré un set d’exception face au numéro un mondial (2-0 mais ct serré tmtc). Du côté loser, Marss l’emporte sur la Palutena de Nairo 2-1. C’est en winner finale que MK Leo montre qu’il est un cran au dessus. Il roule sur Ally son adversaire par 3-0. Ce dernier aura même tenté de sortir Mario son seconday mais sans résultats. La loser finale opposait donc le canadien et Marss. Le joueur de PG avait lui remonté l’arbre loser en écartant Puppeh puis Dabuz. Les deux compétiteurs ont proposé un set grandisose que nous vous invitons à regarder (Marss vs Ally) que Marss a réussi à conclure, non sans difficultés. Le jeu du joueur de Panda Global en grande finale était tout sauf ce qu’on aurait pu attendre. Mené 2-0, Marss décide de partir sur son Falcon et propose pendant deux matchs des choix peu orthodoxes c’est sans dire, mais qui fonctionnent au demeurant. Il remonte 2-1 et manque de peu l’égalisation et s’incline finalement 3-1.

Le Top 8 de la CEO 2019 (par PGStats)

Vers le PGR Ultimate

 

La saison une de Smash Ultimate, c’est fini. Cette première moitié de l’année 2019 a eu son lot de S Tier (Momocon, Frostbite, Genesis…) et même si nous avons déjà une bonne idée du haut du panier des joueurs mondiaux, nous allons au cours de l’été probablement, avoir tout sur papier. Comme chaque année, la structure Panda Global va publier son Classement Ultimate à partir de ses statistiques. Comptez sur le PdE pour vous tenir au jus de ses infos mondiale…… mais aussi françaises ?

Dernière video YouTube

Les 2 ÉVENTS MARQUANTS de cet ÉTÉ 2019

Fil Twitter

Tenez au fait, une question qui nous taraude 🤔 Souhaiteriez-vous voir du contenu vidéo sur d'autres jeux de combat ? Disons qu'on a quelques idées sous la main 👀 Vous pouvez nous répondre sur le Strawpoll ici-même : strawpoll.com/g2y5fh1y pic.twitter.com/oOFyFd9V0L

Prochains évènements

Aucun évènements prévu pour le moment.