Les actualités Smash des deux dernières semaines – Best of 5 #2

 À la une

C’est la nouvelle année, les fêtes sont passées, mais l’actualité sur Smash Bros Ultimate ne s’arrête jamais. C’est pourquoi, dans cette deuxième édition de notre gazette, nous revenons sur ce qui s’est passé fin 2019, et en ce début d’année 2020. Toute l’équipe du Pugilat des étoiles vous souhaite une excellente nouvelle année !

À lire aussi : Que retenir de l’esport Smash Ultimate en France, un an après ?

L’Ultimate Wanted, le dernier tournoi français majeur de l’année

L’année 2019 sur Smash Bros en France s’est conclue par la deuxième édition de l’Ultimate Wanted. Cette compétition n’est pas comme les autres. Durant 5 jours, diverses activités ont été proposées aux smasheurs présents. Ces activités pouvaient avoir un rapport ou non avec Smash. Il peut s’agir de crew battle, de side event, mais aussi de sorties dans Paris et de soirées festives… Tout ça dans la bonne humeur.

Résultat de recherche d'images pour "ultimate wanted 2"

Affiche de l’Ultimate Wanted #2 © Smash.gg

Évidemment, ce qui nous intéresse est le tournoi single, celui-ci a convié 271 participants. QuiK et Mr.R, deux tops européens ont répondu à l’appel. Ils occupent d’ailleurs chacun le podium, Mr.R termine 3ème, et QuiK 2ème. Le reste du classement est français : Leon termine 5ème, suivi de Flow, Pew, Ogey et Homika pour la fin du top 8.

Sans surprise, Glutonny remporte la médaille d’or. La grande finale face à l’allemand QuiK n’a toutefois pas été unilatérale (3-1). Le joueur de Samus suit de près le Français dans les grandes finales de compétitions. C’est l’homme le mieux placé pour faire tomber l’ogre européen. L’année 2020 sera peut-être celle de l’exploit.

Top 8 de l’Ultimate Wanted #2 – Liquipédia

Let’s Make Big Moves : le premier major de 2020

Les américains n’attendent pas que la folie du nouvel an se calme pour nous proposer une jolie compétition. Le Let’s Make Big Moves (LMBM) a eu lieu du 3 au 5 janvier 2020 à New York. La particularité de ce major, c’est que celui-ci se déroule entièrement dans un hôtel New-Yorkais. La venue ne pouvait pas être plus spectaculaire pour le premier événement majeur de l’année. Afin de participer à du single, du double, mais aussi du Squad Strike les participants étaient bien évidemment au rendez-vous : 794 joueurs venant de tous les horizons ont été recensés.

Résultat de recherche d'images pour "let's make big moves"

Let’s Make Big Moves © Smashwiki

 

Le tournoi single comptait 650 joueurs. Bon nombre d’upsets sont à relever : Riddles et MVD ont battu Tweek, qui réalise une moins bonne performance qu’à son habitude avec une 25ème place. À son opposé, MVD se hissera à la 6ème place. Le top 8 se conclut avec Maister et Dark Wizzy. Deux japonais représentent parfaitement leur contrée : Tea termine 4ème devant Marss, et Kameme finit 3ème.

La grande finale opposait Dabuz face à Nairo (loser). Le joueur du New Jersey a entièrement joué cette finale avec Palutena, face à un classique Olimar et Harmonie pour Dabuz. Après avoir arraché un reset dans un match intense (3-2), Nairo triomphe dans un deuxième set unilatéral (3-0). NRG Esports décroche le premier titre de 2020.

Top 8 du Let’s Make Big Moves © Liquipédia

 

Succès important pour Nairo

Avec cette victoire, le joueur de 23 ans commence parfaitement son année. Aux vues du nombre de participants et de leur niveau global, le Let’s Make Big Moves s’est vu gratifié de la notation “S”. L’impact du tournoi sur le classement global est ainsi plus grand qu’un tournoi classique. Ce n’est pas le premier major de rang S que Nairo remporte. Il avait également gagné le Mainstage en septembre dernier face au meilleur joueur du monde, MKleo. Une victoire notable quand on sait que MKleo remporte quasiment toutes les compétitions qu’il fait (15 victoires sur 25 tournois en 2019). Ces exploits sont l’occasion de revenir sur le parcours compétitif du joueur.

Nairo a débuté la compétition sur Brawl, jusqu’à aujourd’hui sur Ultimate. Il a également joué sur Project M, une version moddée de Brawl qui inclue les techniques avancées de Melee. Précédemment chez Team Liquid, il représente NRG Esports depuis 2016. Nairo a la faculté de savoir jouer beaucoup de personnages, ses personnages principaux diffèrent selon le jeu. Lors de la transition de Smash 4 à Ultimate, il a délaissé Samus sans armure au profit de Palutena, même s’il l’a joue encore quelques fois. Ses victoires notables sont sur des gros joueurs tels que Fatality, Tea, Tweek, Samsora… Et bien entendu MKleo. Selon Liquipédia, l’américain totalise environ 90 000$ de gain remporter en compétition. Il est classé 8ème au power ranking mondial de printemps 2019.

Nairo lors du CEO 2017 © Robert Paul

 

Kayane continue son épopée sur Smash Ultimate

Le 12 décembre dernier, Kayane, la joueuse de versus sur Soul Calibur 6 a commencé sa toute nouvelle aventure sur Super Smash Bros Ultimate. Elle a choisi de jouer Lucina comme premier personnage. Cela fait maintenant un mois que Kayane s’entraîne sur Smash en stream avec l’aide de la communauté. D’abord aux côtés de NTK pour lui apprendre les bases du jeu, Kayane a par la suite sorti une vidéo guide de Lucina réalisé avec l’aide de Leon, le meilleur joueur de Lucina en France. Il y a quelques jours, elle a aussi fait un stream d’entrainement avec notre cher LifeIsCool, qui a pu lui aussi lui partager quelques conseils.

C’est avant tout grâce à la communauté si Kayane est aussi motivée à apprendre à jouer à Smash. Celle-ci lui a offert la Smashbox, il s’agit d’un stick d’arcade utilisé par les professionnels du versus fighting. Elle n’est pas la seule à s’être mise à Smash récemment. RZA, un joueur de Dragon Ball FighterZ et de Mortal Kombat 11, découvre aussi Ultimate par le prisme de Ryu avec l’aide de Maeda, le lillois meilleur joueur des shotos. Cet engouement de la part de joueurs d’autres jeux de versus ne peut être que bénéfique pour la communauté. Cela peut faire découvrir le jeu à d’autres communautés et renforcer le lien entre Smash et la FGC.

Sirknight rejoint Warthox Esport

Le 5 janvier, Sirknight a annoncé sur Twitter qu’il rejoignait la nouvelle structure Warthox Esport. Le Parisien est aujourd’hui le meilleur Shulk français. 33ème sur 271 joueurs lors de l’Ultimate Wanted #2, sa performance notable de 2019 reste sa 5ème place au SEL en novembre dernier, face à 424 autres participants. Sirknight possède notamment des victoires sur Enki, Meru, Maeda ou encore Dia.

Dernière video YouTube

Un NOUVEAU PRODIGE sur MELEE ?! - SCL Week 2 Highlights

Fil Twitter

📺 Nouvelle Vidéo Vous avez raté la 2ème semaine du #SCLxPdE ? Aucun problème on a une compilation des meilleurs moments de la soirée pour vous ✌ RDV dimanche 20h sur notre Twitch pour la suite de la compétition 👊 Rediffusion 👉 @ES1tv youtu.be/r7vjcBWBiuc pic.twitter.com/BvameVfcSt

Prochains évènements

Aucun évènements prévu pour le moment.