Comment choisir la stagelist pour Smash Ultimate ?

 À la une
  • Un mardi sur deux, retrouvez le PDE sur la chaîne OGamingTV pour l'émission Smash Ton Bro !
  • Ne ratez pas les lives du PdE sur Twitch !
  • Tous les mercredis, retrouvez une nouvelle vidéo du Pugilat des Étoiles sur YouTube !
  • Fauster part aux Etats-Unis pour commenter le Genesis 6 !

Smash Ultimate approche à pas de géant (même si on aurait voulu que ça soit encore plus rapide). Avant de nous jeter corps, âme et esprit dans l’ultime bataille, beaucoup de voix dans la communauté s’interrogent. Comment allons-nous décider de la stagelist dans le nouveau Smash ?

A lire aussi : Comment débuter la compétition ? Le Guide du Petit Smasheur #2

Au commencement, il y avait Dreamland

Sans vous refaire l’historique de la liste des stages dans Smash, sachez que la licence est allée crescendo. Ainsi, un stage se dit légal, lorsque son potentiel “aléatoire” est limité au maximum, voire nul. On ne joue donc pas sur les stages avec des pièges (=hazards), changements de plan ou même plats sans blast zone basse. Ce faisant, Smash64 n’ qu’un seul stage “légal” : Dreamland (DL). Des plateformes immobiles, terrain avec blastzone basse, pas de piège (si ce n’est le vent léger de l’arbre). Les joueurs peuvent donc utiliser ce stage dans un contexte compétitif.

Melee a par la suite apporté son lot de stages. Destination Finale (DF), Champ de Bataille (BF) pour les plus connus, mais également Fontaine des rêves (FOD), Yoshi’s story (YS) et Pokémon Stadium (PS). Si l’intérêt de DF et BF est évident, il peut être difficile de comprendre l’ajout de PS et de ses transformations par exemple. Si cet article n’a pas pour but de vous expliquer pourquoi tel stage est plus légitime qu’un autre, il pose néanmoins la question suivante : sur quoi devons-nous nous baser pour valider un stage ?

Ne rien laisser aux hazards

Ultimate apporte son lot de stages connus. Sans surprise, nous retrouvons les sempiternels BF et DF. Mais Ultimate est le Smash qui annonce à l’avance la liste de stages la plus importante de tous les temps. En effet, ce Smash propose d’enlever les hazards sur tous les stages, gommant 80% du problème de la légalité d’un stage. Fini les transformations sur PS, les mini-jeux sur Wario Ware etc… Mais alors, tous les stages sont légaux ?

Est-ce que la communauté Smash n’aime pas s’amuser ?

 

Absolument pas, puisque d’autres conditions doivent être respectées, telle que celle de ne pas être un terrain plat sans vide ou bien de ne pas être trop asymétrique. Pour rappel Smash 4 était déjà le Smash avec le plus de stages légaux de toute la série. Vous vous imaginez donc qu’avec plus de 100 stages disponibles, une liste viable et sérieuse risque de ne pas arriver tout de suite. Mais alors comment procéder ?

Un premier pas de fait

Parmi les Smashers s’élève donc une voix française qui tente une première approche de la méthode à avoir pour décider de la légalité d’un stage. Ce joueur, Nin, est présent depuis Brawl et a par la suite beaucoup représenté sur Smash 4 avec son Diddy Kong. Dans le document suivant, Nin nous décrit sa vision de la chose. Tentons de décrypter tout ça !

Il faut déjà se rendre à l’évidence : il y a trop de stages. A croire qu’on ne sait pas ce qu’on veut. Afin de s’éviter du travail superflu, une solution serait déjà d’opter pour une liste de stages entièrement en hazards less. Cette nécessité de compter les stages sans hazards permet certes de rendre certains stages viables, mais enlèvent la particularité d’autres. Par exemple, Smash Ville (SV) sans hazard fait que la plateforme ne bouge pas et reste bien au centre.

La plateforme de Smashville reste immobile au centre (CREDITS : @Greward3)

Ainsi le document met en avant une première liste de stages. Tout d’abord FD, et BF évidemment mais sans DL, FOD ou encore YS afin d’éviter plusieurs occurrences de stages tri-plateformes. Viennent ensuite PS, Lylat cruise, Skyloft et WarioWare. La pertinence de ces stages est avérée. Mais la communauté devra adopter une méthodologie suffisamment efficace pour très vite ajouter ou supprimer un stage de la liste.

9 mois de stages

Inutile de dire que les premiers ruleset éclairerons un chemin tortueux. Si Ultimate annonce une liste de stages sans précédent, la communauté pourra tenter de trouver d’autres mécanismes compétitifs. Une idée mise en avant par Esam, joueur Panda Global, est de penser la liste par pools de stages. Un système de rotation qui nous rappellera Starcraft 2. Si l’idée est tout à fait moderne et innovante, il n’en reste que cela peut être frustrant. En effet, certains joueurs devront attendre quelques semaines/mois avant de jouer sur le stage qui avantage vraiment leur personnage. Alors en attendant que le jeu sorte et qu’un ruleset de départ se mette en place, on vous invite à réfléchir de votre côté. Si vous avez besoin d’aide, notre vidéo pourra vous aiguiller !

 

Dernière video YouTube

Blitz/Guide : La Tech Chase et son optimisation

Fil Twitter

Surprise ! Avec la sortie de Joker, @Tir_a_Mitsu vous fait une séance surprise de lab sur le perso, accompagné de @7Oryon et @TheArmads 🥰 Venez découvrir le personnage... twitch.tv/le_pugilat_des…

Prochains évènements

Aucun évènements prévu pour le moment.