Le Déflagration, major Strasbourgeois de Smash 4

 À la une
  • Un mardi sur deux, retrouvez le PDE sur la chaîne OGamingTV pour l'émission Smash Ton Bro !
  • Ne ratez pas les lives du PdE sur Twitch !
  • Tous les mercredis, retrouvez une nouvelle vidéo du Pugilat des Étoiles sur YouTube !
  • Fauster part aux Etats-Unis pour commenter le Genesis 6 !

Ce début d’année est décidément peu avare en événements compétitifs dédiés à Smash 4. Organisé à Strasbourg par l’équipe des Smash Unleashed (SU) ainsi que SweetSpot et marqué du sceau « étape européenne », le Déflagration se déroula pendant le premier week-end de février, réunissant près de 100 participants venus de l’Europe entière.

A lire aussi : La NoLuck Saga, un vent de fraîcheur en ce mois de décembre 2017

Loin d’être un tournoi classique, le Déflagration faisait partie de la série de tournois dont le premier prix était un  aller-retour tous frais payés pour le Midwest Mayhem 11, l’un des gros tournois américains de Smash 4 à venir. Le fonctionnement de cette qualification qu’on vous détaillait ici, incluait donc le Déflagration, quelques temps après le Dat Blast Zone #25 où S1 et son Ness se qualifièrent pour ce tournoi américain majeur.

Au regard des résultats et de la conclusion de cette 5ème étape européenne, il est admis d’établir le postulat suivant : le Déflagration a embrasé la scène Smash 4 européenne.

Malgré un nombre de participants légèrement plus bas que le Talent.io, le tournoi français à plus de 128 joueurs qui s’était déroulé la semaine précédent le Déflagration, le niveau et la compétition étaient bel et bien présents grâce à l’affluence de joueurs d’envergure internationale comme Glutonny, Elexiao, Cyve, Quik ou encore Luis.

Un aperçu des quelques 100 joueurs qui s’étaient déplacés (Crédits : Margot)

Avant de dépeindre le format Singles du tournoi, il est à noter que des Crew Battles opposant la France à l’Allemagne se sont déroulées dans les temps sans impacter l’organisation ni le timing du tournoi. Continuons donc avec l’attraction principale du Déflagration : le format Singles.

Les amateurs et amatrices d’upsets en tout genre ont donc pu vibrer au rythme des victoires notables, comme celles de Meru, l’un des tops néerlandais, sur le #1 allemand Cyve en winner bracket ou encore celle d’Adom qui réalisa un tour de force en éliminant Quik du tournoi. Le jeune joueur israélien qui avait déjà brillé au Syndicate où il finit 9ème, continue de surprendre en triomphant de la ZSS du #2 allemand.

La force du Déflagration était donc de mettre en avant le niveau de jeu européen, qui loin des latitudes américaines ou japonaises, passionne et surprend. Des pays et communautés insoupçonnés se sont révélés à cette occasion puisque Luis, la Corrin Luxembourgeoise, ou Yiazmath Goth, le #1 Belge, ont pu exprimer leur talent manette en main en triomphant respectivement de iStudying et de Glutonny en Winner bracket.

Glutonny et Cyve, 2 mastodontes de Smash 4 en Europe (Crédits : PDE l LifeIsCool)

La conclusion du Déflagration restera dans les mémoires de beaucoup puisque le grand qualifié pour le Midwest Mayhem 11 (MM11) n’est nul autre que Griffith le #3 français. Après un parcours sans faute Winner Side, triomphant entre autre de Serpreet, Hedgeon Meru et Elexiao, le joueur Relapse dut se confronter à Glutonny en Grande Finale.

Le #1 français avait alors forcé son passage en loser side, bien décidé à remporter le tournoi Strasbourgeois.Cette confrontation 100% parisienne avait un air de « déjà vu » puisque les 2 français n’en sont pas à leur première rencontre en phases finales de tournoi. Après un reset 3-1, Glutonny parvint à transformer l’essai en remportant la Grande Finale 3-2 sous les applaudissements du public qui pourtant semblaient être destinés à la qualificiation de Griffith pour le MM11.

Le Déflagration s’illustra comme une réussite pour l’ensemble de la communauté. Chapeauté par l’union des équipes de SU et SWSP, l’événement Smash 4 de ce début d’année parvint à réunir beaucoup de joueurs influents pour un objectif de rêve américain mis en scène par GeekyGoonSquad alors sollicité pour l’occasion. Le planning, respecté à la lettre, permit même à certains membres des SU de jouer et d’afficher de bons résultats à l’instar d’Hedgeon qui se plaça #9 et prouva qu’il était possible de garder à la fois un œil sur le bracket et sur l’écran.

 

Dernière video YouTube

Blitz/Guide : La Tech Chase et son optimisation

Fil Twitter

Surprise ! Avec la sortie de Joker, @Tir_a_Mitsu vous fait une séance surprise de lab sur le perso, accompagné de @7Oryon et @TheArmads 🥰 Venez découvrir le personnage... twitch.tv/le_pugilat_des…

Prochains évènements

Aucun évènements prévu pour le moment.