Qui surveiller pendant le Genesis 7 ?

 À la une

Le tournoi majeur prestigieux d’Oakland reviens du 24 au 27 janvier. Plus de 3 500 participants participent à la septième édition du Genesis. Parmi eux, certains seront à suivre sur Ultimate et Melee afin de comprendre les enjeux de l’événement.

À lire aussi :

Pourquoi le Genesis est-il un tournoi Smash légendaire ?

Le Genesis revient une nouvelle fois pour rédiger une nouvelle page du conte de Smash. Il accueille des joueurs de toute la surface du globe. 1700 sur Ultimate, 1100 sur Melee. De quoi proposer d’innombrables profils et un spectacle gargantuesque. Au milieu de ce monde, six Français représenteront la nation sur UltimateGlutonny (#7), vainqueur de MKLeo lors du Vienna Challengers Arena 2019. L’équipe de LeStream composé de Flow (#59), Ogey (#80), PeW (#103) mais surtout Oryon (#66), déjà vainqueur d’Abadango au Stunfest. Enfin, Enki (#156) et son Pikachu essaieront de confirmer leur forme du moment, avec leur 49ème place au Glitch 8. Une vidéo du Pugilat des Étoiles explique en détail les enjeux de chaque joueur.

 

Au-delà des Français, plusieurs milliers de participants se rassemblent au Genesis 7. À côté des attentes évidentes telles que la présence de MKLeo dans les phases finales, certains joueurs seront à surveiller afin de suivre la compétition averti.

Nairo (#2) dans une forme olympique

Si le joueur d’NRG Esports vient d’être gratifié d’une 4ème place sur le nouveau classement, c’est pour une raison. Le joueur de Palutena est frais d’une victoire au Let’s Make Big Moves face à Dabuz début janvier. Parmi tous, il s’agit aussi du dernier à avoir fait tomber MKLeo pour remporter le Mainstage fin septembre.

Nairo lors du CEO 2017 © CEO

Il se dresse aujourd’hui comme un colosse dans la compétition, de quoi faire trembler n’importe qui. Et si un adversaire vient à bout de sa Palutena, Nairo aura encore Lucina, Samus Sans Armure, Ganondorf ou même Robin pour contre-attaquer.

Game & Watch, le match-up dangereux

Encore inconnu il y a quelques mois, Maister (#6) a décollé depuis sa 5ème place à la Super Smash Con, en août. Son personnage lui offre un atout indéniable : rares sont les connaissances sur le personnage 2D. Avec cet atout, le Mexicain donnera du fil à retordre à tous ses adversaires. Glutonny en a déjà fait les frais au Smash Factor. Absent du top 50 sur le classement de l’été, il figure aujourd’hui à la 6ème place mondiale. Aucun autre ne connaît une progression si fulgurante, et c’est ce qui en fait sa dangerosité.

Mario se chauffe pour le Genesis

Dark Wizzy au commentaire © Dark Wizzy/Twitter

Difficile de ne pas citer Dark Wizzy (#11) parmi les joueurs à surveiller. Considéré comme bon sans être excellent au début d’Ultimate, voici que le joueur du personnage de jeu vidéo le plus connu au monde surprend les foules ces derniers mois. 4ème à la DreamHack Atlanta, 7ème au Let’s Make Big Moves, mais surtout 2ème au Glitch 8 avec de lourdes victoires sur Fatality (3-1), Dabuz (3-0) et ESAM (3-1). Mario a beau être un personnage basique de la saga, il reste peu joué à haut niveau de compétition. Aucun doute qu’il fera tomber de gros noms au Genesis 7.

Quand Ultimate et Melee ne font qu’un

L’histoire nous a déjà prouvée que certains joueurs Melee pouvaient performer sur Ultimate. La 17ème place de Leffen au Genesis 6, la 25ème place d’Hungrybox à la Dreamhack Montreal… Et les 17èmes places de Plup (#36) à l’EVO et à The Big House 9. Le sponsorisé par Panda Global renouvelle l’expérience cette année. Participer à deux tournois en même temps ne semble pas stopper Justin McGrath. Peut-être pourra-t-il faire comme Wizzrobe au Smash’n’Splash 5 et gagner le tournoi Melee tout en arrivant 7ème sur Ultimate.

L’Europe sur Melee

Parmi les 1 100 participants, quatre joueurs sortent du lot pour leurs origines. Trif (#18), Prof Pro (#26) et Ice (#42) incarneront respectivement l’Espagne, l’Angleterre et l’Allemagne pour l’Europe. Un cran au-dessus cependant, se trouve Leffen (#3). 3ème au Big House 9, 5ème au Shine 2019… Il fait partie des favoris du tournoi, capables de faire tomber l’ogre Hungrybox.
Côté Français, aucun joueur classé n’a fait le déplacement. La seule présence bleue sera Gofterdom, jeune Samus originaire de Rennes, débutant depuis 5 mois.

Leffen lors de sa victoire à l’EVO 2018 © Leffen/Twitter

Le Genesis 7 sera la première page de 2020 pour l’esport Smash. Un tournoi considéré S-tier pour le classement global et dont la renommée fait pilier dans la communauté. Son statut amène les participants à offrir le plus beau spectacle possible. Un instant à vivre avec le Pugilat des Étoiles du vendredi 24 au lundi 27 janvier dès 18h sur Twitch.

Dernière video YouTube

Un NOUVEAU PRODIGE sur MELEE ?! - SCL Week 2 Highlights

Fil Twitter

📺 Nouvelle Vidéo Vous avez raté la 2ème semaine du #SCLxPdE ? Aucun problème on a une compilation des meilleurs moments de la soirée pour vous ✌ RDV dimanche 20h sur notre Twitch pour la suite de la compétition 👊 Rediffusion 👉 @ES1tv youtu.be/r7vjcBWBiuc pic.twitter.com/BvameVfcSt

Prochains évènements

Aucun évènements prévu pour le moment.